Back to top

Alcoa et Rio Tinto annoncent la création du tout premier procédé d'électrolyse de l'aluminium sans carbone

Alcoa et Rio Tinto annoncent la création du tout premier procédé d'électrolyse de l'aluminium sans carbone

Communiqué de presse
10 mai 2018

MONTRÉAL, le 10 mai 2018 – Rio Tinto et Alcoa Corporation ont annoncé aujourd'hui un nouveau procédé révolutionnaire d'électrolyse de l'aluminium produisant de l'oxygène et éliminant les émissions directes de gaz à effet de serre associées au procédé d'électrolyse traditionnel.

Les dirigeants de Rio Tinto, d'Alcoa, et d'Apple étaient en compagnie du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, pour annoncer ce qui constitue la plus importante innovation dans le secteur de l'aluminium depuis plus d'un siècle.

Pour faire avancer le développement et la commercialisation à grande échelle de ce nouveau procédé, Alcoa et Rio Tinto forment la coentreprise ELYSIS afin de poursuivre le développement du procédé et de mettre en vente un ensemble technologique à compter de 2024.

ELYSIS, dont le siège social sera établi à Montréal et qui exploitera un centre de recherche dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, développera la technologie et la cédera sous licence pour qu'elle soit utilisée dans des projets de modernisation d'alumineries existantes ou de construction de nouvelles usines.

Une fois pleinement développée et déployée, cette technologie éliminera les émissions directes de gaz à effet de serre dégagées par le procédé d'électrolyse et renforcera l'industrie hautement intégrée de production et de transformation de l'aluminium au Canada et aux États-Unis. La nouvelle coentreprise assurera également la vente exclusive des matières servant à la fabrication des anodes et cathodes, dont la durée de vie sera plus de 30 fois supérieure à celle des composants classiques.

Le Canada et le Québec investissent chacun 60 millions de dollars canadiens dans ELYSIS. Le gouvernement du Québec détiendra une participation en capital de 3,5 pour cent dans la coentreprise, et les parts restantes seront réparties également entre Alcoa et Rio Tinto.

Apple consent un investissement de 13 millions de dollars canadiens. La société a contribué à faciliter la collaboration entre Alcoa et Rio Tinto relativement au procédé d'électrolyse sans carbone et a accepté de fournir un soutien technique aux partenaires de la coentreprise.

Au cours des trois prochaines années, Alcoa et Rio Tinto investiront ensemble 55 millions de dollars canadiens dans ELYSIS et y partageront divers brevets et des objets de propriété intellectuelle.

Ce procédé breveté a été développé par Alcoa et est présentement employé pour produire du métal au centre technique d'Alcoa, près de Pittsburgh aux États-Unis, où il est utilisé à diverses échelles depuis 2009. La coentreprise a l'intention d'investir une somme pouvant aller jusqu'à 40 millions de dollars canadiens aux États-Unis, notamment pour soutenir la chaîne d'approvisionnement des matières exclusives destinées à la fabrication des anodes et des cathodes.

Vincent Christ, leader chevronné possédant plus de 30 années d'expérience chez Rio Tinto Aluminium, a été nommé chef de la direction d'ELYSIS. Jusqu'à récemment, il était chef des technologies, de la recherche et développement et des programmes d'automatisation. Il est titulaire d'un diplôme en génie de l'électronique et des technologies de l'information industrielles.

En bref :

  • Un procédé révolutionnaire d'électrolyse de l'aluminium qui produit de l'oxygène et élimine toutes les émissions directes de gaz à effet de serre dégagées par le procédé d'électrolyse classique.
  • Alcoa et Rio Tinto lancent une nouvelle coentreprise appelée ELYSIS pour assurer le développement et la commercialisation à grande échelle du procédé; un ensemble technologique devrait être mis en vente à compter de 2024.
  • Alcoa, Rio Tinto, le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec et Apple ont convenu de fournir un investissement combiné de 188 M$ CAD.
  • Apple a contribué à faciliter la collaboration entre Alcoa et Rio Tinto relativement au procédé d'électrolyse sans carbone et a accepté d'apporter un soutien technique aux partenaires de la coentreprise.
  • Cette technologie représente l'aboutissement de dizaines d'années de recherche et de développement. ELYSIS aura accès à une foule de brevets et d'objets de propriété intellectuelle.

Citations:

« Ce procédé d'électrolyse révolutionnaire permet de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Il renforce encore davantage le rôle essentiel que joue de l'aluminium dans le progrès humain grâce à la fabrication d'objets recyclables à l'infini, plus solides, plus légers et plus écoénergétiques. Rio Tinto est fier de collaborer avec Alcoa, Apple et les gouvernements du Canada et du Québec pour créer une innovation susceptible de transformer l'industrie et les chaînes d'approvisionnement de nos clients. »

- J.-S. Jacques, chef de la direction de Rio Tinto

« L'industrie attendait cette découverte depuis longtemps. Elle représente l'aboutissement de décennies de travail réalisé par des employés chevronnés d'Alcoa. Notre histoire d'innovation se poursuit aujourd'hui avec cette nouvelle étape du développement des avantages durables de l'aluminium, qui permettra de réduire l'empreinte carbone d'une multitude de produits, des automobiles jusqu'aux produits électroniques grand public. »

- Roy Harvey, président et chef de la direction d'Alcoa

« L'annonce d'aujourd'hui contribuera à créer et maintenir des milliers d'emplois pour les Canadiens, à réduire de façon marquée l'empreinte carbone du Canada et à renforcer l'industrie de l'aluminium en Amérique du Nord. C'est une journée véritablement historique pour le secteur de l'aluminium - et pour tous les travailleurs canadiens de l'aluminium - qui jouent un rôle des plus importants dans notre économie et dans l'avenir de notre pays. »

- Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« L'établissement de ces nouvelles installations permettra au Québec de maintenir sa position de chef de file mondial dans le secteur des technologies d'électrolyse de pointe. Notre investissement jouera un rôle important dans le développement à grande échelle de cette technologie d'électrolyse sans carbone en vue de permettre son déploiement et d'assurer des bénéfices environnementaux importants, tout en créant des emplois hautement spécialisés et bien rémunérés ici, au Québec. »

- Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Apple est déterminée à faire avancer des technologies qui sont bonnes pour la planète et qui contribuent à la protéger pour les générations à venir. Nous sommes fiers de faire partie de ce nouveau projet ambitieux et attendons avec impatience le jour où nous pourrons utiliser de l'aluminium produit sans émissions directes de gaz à effet de serre dans la fabrication de nos produits. »

- Apple CEO Tim Cook

À propos d'ELYSIS

Notre nom fait référence au procédé qui est au cœur de la fabrication d'aluminium, soit l'électrolyse de l'alumine. C'est une façon de rendre hommage à notre histoire tout en marquant ce changement fondamental pour l'industrie qu'est le procédé ELYSIS.

ELYSIS emploiera directement une centaine de personnes, notamment en recherche et développement, en gestion et en ventes.

Au centre d'ELYSIS au Québec, les employés travailleront à la commercialisation de la première technologie d'électrolyse de l'aluminium sans carbone au monde.

Au Canada, cette technologie pourrait éliminer l'équivalent de 6,5 millions de tonnes métriques d'émissions de gaz à effet de serre si elle était pleinement déployée dans les usines d'électrolyse existantes du pays. Cela équivaut à retirer de la circulation environ 1,8 million de véhicules légers.